Comenius University of Bratislava, Faculty of Natural Sciences

Introduction

Lire la description officielle

Histoire de la Faculté des sciences naturelles

L’histoire de la faculté des sciences naturelles de l’Université Comenius a commencé à l’université slovaque de l’époque. La loi n ° 375/1919 Coll. Prévoyait déjà la création de la faculté des sciences naturelles. en vertu de laquelle l'Université Comenius a été fondée. Compte tenu du développement politique et économique de l'époque, tous les efforts visant à imposer la création de la faculté n'ont pas abouti pendant toute la période précédant la République de Munich. Ainsi, la Faculté des sciences naturelles est née jusqu'en 1940, sur la base de la loi n ° 168/1940 Coll. alors que les premières inscriptions d'étudiants ont eu lieu pendant la session d'hiver de l'année scolaire 1940/1941. De ce fait, la faculté appartient aux plus anciennes du territoire de la République slovaque.113959_adolescent-connection-discussion-1595391.jpg

Avant la création de la faculté des sciences naturelles, certaines disciplines scientifiques avaient été enseignées aux étudiants en matières pédagogiques de la faculté des arts. La géographie a la plus longue tradition, elle était déjà enseignée en tant que discipline depuis l’année académique 1921/1922 et le séminaire de géographie en tant que lieu de travail de la Faculté des arts était mentionné dès 1923. Une autre discipline des sciences enseignée avant la création du la faculté des sciences naturelles était de zoologie et le 1 er septembre 1939, l'Institut de zoologie a été fondé à la faculté des sciences naturelles sous la direction du professeur PhDr. M. Novikov. En octobre 1939, l’Institut de botanique fut également organisé, tandis que le professeur RNDr. F. Nábělek fut chargé de donner des cours de botanique et de diriger l’Institut.

La constitution de la faculté des sciences naturelles en Slovaquie a été accélérée par les événements connus de Prague en novembre 1939. Après la manifestation des étudiants lors des funérailles de l'étudiant Jan Opletal, les occupants allemands ont fermé toutes les universités tchèques. Les étudiants de nationalité slovaque ont dû rentrer en Slovaquie où ils ont ensuite terminé leurs études. Les trois instituts susmentionnés ont été intégrés à la nouvelle faculté des sciences naturelles immédiatement après sa création en 1940. L’institut de géographie a été installé dans les locaux de la rue Rajská, l’institut de zoologie et l’institut de botanique ont été réinstallés dans le bâtiment. locaux dans la rue Moskovská.

Après 1940, de nouveaux départements axés sur l'enseignement de disciplines scientifiques ultérieures ont été organisés au sein de la Faculté des sciences naturelles dans une succession assez rapide. La géologie a commencé à être enseignée dans le programme de formation des enseignants immédiatement après la constitution de la Faculté des sciences naturelles en 1940, alors que le processus d'éducation était assuré par des conférenciers externes de l'Université de technologie slovaque. En 1941, l'Institut de géologie et de paléontologie a été créé au sein de la Faculté des sciences naturelles et en 1942, l'Institut de minéralogie et de pétrographie. Les deux instituts avaient un personnel minimum et les fonctions d’assistant étaient principalement assurées par des étudiants plus âgés. L'existence de ces instituts a toutefois permis de développer l'enseignement de la géologie et de sécuriser le matériel et l'instrumentation nécessaires à la Faculté. Au début du semestre d'hiver 1942/1943, l'Institut de physique nucléaire a été ajouté à la Faculté et, avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Institut d'astronomie et l'Institut de mathématiques ont été constitués en tant que dernier institut en 1944. Out Parmi les disciplines scientifiques traditionnelles, il n’existait que de la chimie à la Faculté des sciences naturelles, sans base institutionnelle, mais elle était enseignée depuis 1939, d’abord à la Faculté des arts et depuis 1940 à la Faculté des sciences naturelles. L’Institut de chimie a été organisé à la Faculté des sciences naturelles jusqu’en octobre 1948 et le professeur M. Dillinger a été nommé directeur externe.

La loi sur l'enseignement supérieur du 18 mai 1950 a marqué un tournant dans le développement de l'enseignement supérieur en Slovaquie. Après son adoption, les instituts de la Faculté des sciences naturelles ont été réorganisés en départements, alors qu'au début créer de grands départements comprenant plusieurs instituts. En 1950, les six départements suivants étaient organisés à la faculté des sciences naturelles de l’université slovaque: le département de mathématiques, y compris l’Institut de mathématiques, le département de Physique, y compris l’Institut de physique, le département de chimie comprenant l’Institut de chimie, le département de biologie, y compris l'Institut de botanique, le jardin botanique, l'Arboretum Mlyňany, l'Institut de physiologie et de biologie des plantes et l'Institut de zoologie, le département de géographie, y compris l'Institut de géographie et l'institut de météorologie et de climatologie et autres , le département de géologie et ses trois instituts - l’Institut de géologie et de paléontologie, l’Institut de géologie et l’Institut de minéralogie et de pétrographie.113960_casual-college-connection-1438081.jpg

La séparation de la géographie et de la géologie en 1952 a été un événement important dans le développement de la Faculté de sciences naturelles. Les grands projets de construction envisagés en Tchécoslovaquie après 1948 ont entraîné une forte demande de géologues et de géographes qualifiés pour répondre aux besoins de l'économie nationale. Sur la réglementation gouvernementale dd. Le 8 juillet 1952, les facultés des sciences géologiques et géographiques ont été créées à l'Université Charles de Prague et à l'Université slovaque de Bratislava. Sur la base de cette norme, la Faculté des sciences géologiques et géographiques de l’Université slovaque et ses 6 départements ont commencé à agir le 1er septembre 1952: le département de géologie et de paléontologie, le département de géologie technique, le département de minéralogie et de pétrographie, le département des minéraux, le département de géographie physique et le département de géographie économique. Le développement de la recherche scientifique dans cette faculté a conduit à la création de l'Institut de recherche en sciences géologiques et géographiques en 1957. À la fin de l'année universitaire 1958/1959, toutefois, la faculté des sciences géologiques et géographiques a tendance à s'intégrer. de la Comenius à la Faculté des sciences naturelles de l’Université Comenius, ce qui s’est finalement passé en septembre 1959.

Dans les années 1950, il y avait une différenciation interne progressive également entre les autres disciplines. D'autres départements, instituts et laboratoires ont été créés à partir des rares lieux de travail originaux représentant souvent l'ensemble du domaine, grâce à l'amélioration des conditions de personnel et des conditions matérielles ainsi qu'à la demande accrue de spécialistes et de chargés de cours des disciplines scientifiques. En 1953, l'Institut indépendant de chimie organique a été séparé de l'Institut de chimie et un an plus tard, l'Institut de biochimie également. Déjà en 1955, une nouvelle réorganisation avait eu lieu et le département de chimie inorganique et physique et le département de chimie organique, de chimie analytique et de biochimie étaient séparés des instituts de chimie. Au cours des années suivantes, 7 postes de travail dans la section de chimie ont été créés via une différenciation plus poussée. Il regroupe actuellement les départements de chimie analytique, de chimie inorganique, de biochimie, de chimie physique et théorique, de chimie nucléaire, de chimie organique et du Chemical Institute.

Ce développement de la faculté a abouti dans les années soixante-dix à la création de six sections spécialisées: la biologie, la chimie, la physique, la géographie géographique, les mathématiques et la base générale, qui avaient pour tâche de coordonner les activités des départements. et les instituts leur appartenant.

Les locaux abritant les différents départements ont longtemps été un gros problème pour la Faculté. Au début des années soixante, 32 lieux de travail de la faculté étaient répartis sur 25 sites à Bratislava. Dans cette perspective, un événement très important en cours d’existence de la Faculté a été le début de la construction du campus universitaire de Mlynská Dolina en 1967. L’ensemble de la Faculté de sciences naturelles de l’Université Comenius aurait dû y être placé dans 10 pavillons. Lors de la première étape, dans les années 1967-1978, les pavillons de mathématiques, Physique 1, Physique 2 et le Centre de calcul ont été construits. Les pavillons de chimie 1, de chimie 2, de biologie 1, de biologie 2 et de géologie ont été successivement construits entre 1976 et 1988. En raison des coûts financiers élevés de la construction, ainsi que d'une augmentation moins importante du personnel et des étudiants par rapport à l'estimation Lors de la préparation du projet de la faculté, la construction de plusieurs autres pavillons a été annulée.113961_cooperation-coworking-day-1543895.jpg

L’année 1980 a marqué un changement important dans le développement de la Faculté des sciences naturelles lorsque le développement rapide des mathématiques, de la physique et de l’informatique, ainsi que l’ordre sociétal faisant appel à des spécialistes dans ces domaines, ont abouti à la création de la Faculté séparée de mathématiques et de physique. . De ce fait, la Faculté des sciences naturelles a "perdu" ces deux domaines d’études. La Faculté des sciences naturelles a continué de développer la biologie, la géographie, la géologie et la chimie. La structure organisationnelle de la faculté des sciences naturelles de l'université Comenius était à l'époque assez compliquée, principalement en raison de l'orientation multidisciplinaire de la faculté, ainsi que du développement historique de chaque lieu de travail. À la fin des années 1980, la Faculté comptait 29 instituts d’enseignement des sciences de base, dont 25 départements et quatre instituts scientifiques, intégrés dans 4 sections scientifiques, la biologique, la géographique, la géologique et la chimique.

La formation de la structure interne de la faculté des sciences naturelles, ainsi que l’ouverture de nouveaux domaines d’études et de nouvelles spécialisations, est un processus continu qui se déroule en relation étroite avec les besoins de la société et la position de la faculté au sein de l’Université Comenius. Depuis 1990, la Faculté développe systématiquement des activités de recherche et d'enseignement en biologie moléculaire, biotechnologie et environnement. En 1992, le cinquième domaine d'études de base de la Faculté de sciences naturelles est devenu la science de l'environnement et de nouveaux départements ont été créés, le département d'écologie du paysage et le département de pédologie. Peu de temps auparavant, le département d'écosozologie et de physiotactique était créé. Ces trois départements, conjointement avec le département de géochimie, ont créé la cinquième section scientifique de la Faculté, la section environnementale. Dans le domaine du programme d'études environnementales, les spécialisations Ecosozologie et Physiotactique, Géochimie de l'environnement, Planification et gestion de l'environnement et Science des sols ont été ouvertes.

De nouvelles spécialisations orientées vers la science de l'environnement ont également été ouvertes dans les quatre autres domaines: géologie - géophysique appliquée et environnementale et géologie de l'environnement, géographie - géographie physique et géoécologie, biologie - Écologie et chimie - chimie nucléaire et radioécologie. Au cours de l'année universitaire 1998/99, la faculté a également ouvert le programme de spécialisation en chimie de l'environnement, et la garantie professionnelle pour cette étude est fournie depuis par le département de chimie analytique. La réponse aux besoins de la pratique a été la création du Département de cartographie, de géoinformatique et de télédétection de la Terre dans les domaines de la géographie et de la cartographie et l’ouverture de la spécialisation orientée de cette façon. Depuis l'année scolaire 1989/99 (2005/2006 respectivement), les spécialisations en chimie de l'environnement et en chimie théorique ont été établies.

Au cours de la période de transformation, la faculté a prouvé son potentiel en matière de recherche, d’éducation et d’être humain, a réussi le processus d’accréditation complexe et a réussi à mettre en œuvre le système de crédits pour les études et l’enseignement à trois niveaux (2000-2002). La position stable de la faculté au sein de l’enseignement universitaire en Slovaquie est prouvée par l’intérêt permanent des étudiants pour ses programmes d’études.

Lieux

Bratislava

Address
Mlynská dolina Ilkovičova 6 842 15 Bratislava 4 Slovakia
Bratislava, Région de Bratislava, Slovaquie

Programmes

Actuellement pas de programmes à afficher

Veuillez affiner la recherche ci-dessus, consultez nos catégories populaires ci-dessous ou effectuer une recherche par mot clé.


... or simply by choosing your degree: