Master en Sciences humaines et sociales au Maroc

Trouvez les Masters en Sciences humaines et sociales au Maroc 2017

Sciences humaines et sociales

Les avantages d'une maîtrise s'étendent au-delà de l'amélioration de votre potentiel de gain. Ils peuvent vous fournir des compétences personnelles et professionnelles afin d'accélérer votre développement. Ils sont aussi l'occasion de vous démarquer de vos pairs, dont beaucoup faudra qualifications de niveau A et des cycles similaires.

Les sciences humaines et sociales permettent de se former dans de des domaines très variés grâce aux nombreux cours disponibles. Les étudiants peuvent apprendre des compétences qui leur seront indispensables pour travailler dans de nombreux domaines professionnels.

Le Maroc est un pays d'Afrique du Nord qui a un littoral sur l'océan Atlantique Nord et la mer Méditerranée. La plupart des étrangers qui cherchent à étudier au Maroc cherchent soit des cours de langue arabe ou française. Toutes les grandes villes ont des centres de langues, et certains vont même organiser des séjours à la maison avec une famille arabophone durant votre séjour.

Les Meilleurs Masters en Sciences humaines et sociales au Maroc 2017

Continuer

Master en Journalisme

ESJ Paris - École Supérieure de Journalisme
Campus À temps plein 2 années September 2017 Maroc Casablanca

Les candidats peuvent combiner deux de ces formations M1, puis M2, pour obtenir le niveau bac +5 "entier". Idéalement, il est souhaitable de faire d'abord le "M1 journalisme tous médias", puis de suivre un M2 spécialisé. [+]

Meilleurs Masters en Sciences humaines et sociales au Maroc 2017. Formations bac +4/5 A. M1/2 généraliste de journalisme tous médias : formation professionnalisante. B. M1/2 spécialisés : - Journalisme de sports - JRI/journaliste télévision, réalisé en commun avec l’EICAR - Documentaire et investigation, réalisé en commun avec l’EICAR - Médias féminins et de mode - Médias et communication - Web : journalisme et communication, réalisé en commun avec l'EICAR - Journalisme et animation radio - Presse culturelle et arts de vivre - Livre/journalisme Organisation des formations à l'ESJ Paris Le diplôme est délivré en deux ans. Les différentes formations peuvent se combiner. - La filière la plus classique est le "M1 Professionnalisant tous médias". - Les admissions peuvent à titre exceptionnelles être faites en formation spécialisée au niveau M1, sur dossier. - Les étudiants peuvent combiner une 1e année "professionnalisante tous médias", puis une année spécialisée : sports, communication, presse féminine, documentaire et investigation ou encore JRI/TV; - Le "M1 TV" JRI/TV est composé d'une 1e année JRI/TV puis d'une 2e année "Documentaire et Investigation". - Les admissions en 2e année (M2) sont possibles également pour les candidats extérieurs dont le niveau et la formation antérieure le justifient (sur dossier). - Le M1 Web est une formation à part, spécifique en deux années complémentaires. Validation de la formation Les candidats peuvent combiner deux de ces formations M1, puis M2, pour obtenir le niveau bac +5 "entier". Idéalement, il est souhaitable de faire d'abord le "M1 journalisme tous médias", puis de suivre un M2 spécialisé. Les candidats extérieurs ayant déjà un niveau M1 compatible (se renseigner auprès du service des admissions) avec le grade de M1 de journalisme, peuvent s'inscrire directement en M2, généraliste tous médias, ou bien spécialisé. Les diplômes de sortie sont les suivants : - niveau M1, toutes spécialités : DSFJ : Diplôme de formation supérieure en journalisme, - niveau M2, toutes spécialités : DESSJ : Diplôme d'études spécialisées en journalisme. Accès aux formations : Les M1 spécialisés sont conduits en une année académique. Le diplôme est un niveau bac+4 pour les étudiants entrés avec un niveau licence ; un bac +5 pour les étudiants entrés avec un niveau bac +4. Le M1 professionnalisant est conduit en 2 ans, ouvert aux candidats ayant un niveau licence 3/M1, selon leur personnalité et capacité d’évolution. Les candidats ayant un niveau ou M2 sont admis en 2e année du M1 « pro ». Séjour à l’étranger Les possibilités d’échanges à l’étranger ne sont ouvertes aux étudiants de tous les bac +4/5 pour un seul semestre. FORMATIONS INITIALES À L’ESJ PARIS Des diplômés Bac+4/5 peuvent intégrer l’ESJ pour suivre une Formation Intensive de Journalisme Bac+4/5 300 ECTS en un an, bac +4/5 (double formation), soit à Paris en cours classiques, soit à Rabat en cours du soir/weekend. Les candidats ont le choix entre : - Une « formation générale professionnalisante », dite M2P, soit à Paris en cours classiques (octobre à juin), soit à Casablanca et Rabat à l’ESJ Paris/ILCS en cours du soir (d’octobre à juin), - Une formation de Journalisme de Sports dite M2S (Paris, cours du jour, octobre à juin ; Alger : octobre à juin en cours du soir), - Une formation de « JRI/journaliste TV », de janvier à décembre à Paris, dite M2JRI/TV, pouvant être complétée par la formation "Documentaire et Investigation". - Une formation « Médias et Communication », d’octobre à juin, à Paris - Une formation « Presse et Médias féminins », à Paris, d’octobre à juin - Une formation « Documentaire/Investigation » à Paris, de janvier à juin, dite M2 D/I - Une formation « Correspondant de Presse » à Bruxelles, en un ou deux semestres (octobre à juin). L’ESJ propose également une 4ème année 300 ECTS Bac+5 de journalisme bilingue réservé aux étudiants internes, sous la forme d’un séjour long au Griffith’s College à Dublin, avec double diplôme GCD/ESJ Paris. L’ESJ gère les dossiers de VAE et délivre des formations spécialisantes, des formations complémentaires, longues ou courtes et de la formation continue, tant à Paris que dans ses établissements complémentaires, ESJ à Casablanca et Rabat (formation générale), ESJ à Bruxelles (correspondant de presse et TV), ESJ à Alger et ESJ Méditerranée (radio) ainsi que des les établissements partenaires (Washington, Dublin, Madrid). Au cours de l’année est organisé par groupe de travail un séjour professionnel, travail de reportage et d’enquête de « terrain », encadré de deux semaines à Rabat ou Marrakech, dont une semaine de cours et une semaine de session intensive web+TV ou presse ou radio. Deux sessions sont également organisées à Bruxelles depuis la rentrée 2011/2012, avec une orientation vers la pratique du correspondant international de média. Validation des études La validation des études est la suivante : - en fin d'ESJ 3e année à compter de l'année 2014, l'étudiant obtient le Diplôme de l'ESJ Paris, de niveau licence ou bachelor. - en fin d'ESJ 3 jusqu'en 2013, et en fin d'ESJ M1 à compter de l'année 2014, ou en fin de formation pour les étudiants des formations de bac +4 entrés avec une licence, il obtient le Diplôme de Formation Supérieure en Journalisme, de niveau M1 si le candidat a à la sortie de l’ESJ a 4 années d’études supérieures, le diplôme est également certifié au niveau 2 du RNCP c’est à dire approximativement un niveau M1. - en ESJ M2, Pro, Sports, Presse féminine, Web, Médias et communication, JRI,/TV etc, : si l'étudiant compte 5 années d’études supérieures validées , il obtient le Diplôme d'Etudes Supérieures en Journalisme, niveau M1 ou le Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées en Journalisme, niveau M2 en cours de certification au niveau 1. [-]

Master en Analyse Comparée des Sociétés Méditerranéennes (COSM)

Ecole de Gouvernance et d'Economie de Rabat
Campus À temps plein August 2017 Maroc Rabat

<strong>Le Master en Analyse comparée des sociétés méditerranéennes (COSM)</strong> a pour objectif de former des lauréats maîtrisant les fondamentaux dans le domaine des sciences sociales, c’est-à-dire capables d’affronter l’analyse comparée des sociétés politiques. Dans le sillage de la filière Sociologie de Mohammed VI Polytechnic University, le Master COSM s’appuie sur une vision décloisonnée des sciences sociales tout en proposant plusieurs mentions de spécialisation : les relations internationales, la communication publique et politique, ainsi que l’anthropologie culturelle et l’ethnologie. [+]

Le Master en Analyse comparée des sociétés méditerranéennes (COSM) a pour objectif de former des lauréats maîtrisant les fondamentaux dans le domaine des sciences sociales, c’est-à-dire capables d’affronter l’analyse comparée des sociétés politiques. Dans le sillage de la filière Sociologie de Mohammed VI Polytechnic University, le Master COSM s’appuie sur une vision décloisonnée des sciences sociales tout en proposant plusieurs mentions de spécialisation : les relations internationales, la communication publique et politique, ainsi que l’anthropologie culturelle et l’ethnologie. Depuis plusieurs décennies, les travaux et les démarches des sciences sociales intéressent les collectivités territoriales, les entreprises, les ONG et le monde associatif. Dans un contexte de spécialisation croissante des connaissances, la maîtrise d’un pays ou d’une aire géographique est souvent promue comme une compétence professionnelle indispensable. On en devient un « expert » en oubliant que la compréhension de phénomènes politiques, sociaux et économiques demande surtout une capacité d’analyse généraliste et comparatiste. La proximité des sociétés méditerranéennes offre un champ idéal pour développer un fort profil disciplinaire et une capacité à la décliner dans des sociétés politiques différentes. La proximité géographique entre les deux rives de la Méditerranée est en effet de plus en plus renforcée par l’intensité des échanges de biens, de capitaux et de personnes, mais aussi de modèles culturels, sociaux et politiques qui entourent le bassin. Se former à l’analyse comparée signifie alors apprendre à décliner des questions semblables sur des contextes différents : apprendre à traiter « l’ici » et « l’ailleurs » avec des outils d’analyse identiques pour mieux en décrypter les divergences et les convergences. C’est pourquoi, la formation sera également organisée en étroite liaison avec le Centre de Recherche Économie Société et Culture (CRESC) de Mohammed VI Polytechnic University et notamment la chaire des études africaines comparées. Les parcours Le parcours Relations internationales Le parcours « relations internationales » est axé sur le redéploiement de l’ordre international à l’heure de la globalisation. L’Inde et la Chine présentées aujourd’hui en tant que « Pays émergents » sur l’échiquier mondial seront particulièrement étudiées ainsi que leurs relations aux sociétés méditerranéennes. Ce parcours prévoit la présence aux semestres 2 et 3 à l’Université de Turin et donne accès au double diplôme (Mohammed VI Polytechnic University/UNITO). Le parcours Communication Le parcours « communication publique et politique » est axé sur les modalités de newsmaking et de storytelling s’appuyant sur les nouvelles technologies. Les perspectives de la communication institutionnelle, de la promotion territoriale, du marketing politique, de l’analyse des données électorales et des pratiques journalistiques seront particulièrement pris en considération. Ce parcours prévoit la présence aux semestres 2 et 3 à l’Université de Turin et donne accès au double diplôme. Le parcours Anthropologie Le parcours « anthropologie culturelle et ethnologie » est axé sur les mutations de l’interaction sociale engendrées par les migrations et l’urbanisation croissante. Les perspectives de l’anthropologie visuelle et de l’anthropologie du corps seront prises en considération pour étudier ces phénomènes. Ce parcours prévoit la présence aux semestres 2 et 3 à l’Université de Turin et donne accès au double diplôme. Critères d’admission Le master COSM est ouvert chaque année à 20 étudiants titulaires d’un diplôme de licence en sciences sociales équivalent à 180 crédits ECTS. Des quotas seront prévus pour favoriser l’accès à la formation aux titulaires d’une licence en sciences sociales obtenue : A l’Ecole de Gouvernance et d’Economie (EGE) de Rabat Auprès des facultés publiques du Maroc A l'université de Turin (UNITO) Les candidats au programme présenteront un dossier de candidature auprès de Mohammed VI Polytechnic University ou de l’UNITO et passeront un entretien oral devant un jury composé des enseignants des deux institutions. A l’issu de l’entretien, le jury se prononcera sur la candidature à partir d’une grille de critères préétablis à cet effet. [-]

Master Etudes Politiques et Internationales (EPI)

Ecole de Gouvernance et d'Economie de Rabat
Campus À temps plein August 2017 Maroc Rabat

Etudes Politiques et internationales (EPI) est un Master de l’Ecole de Gouvernance (EGE) de Mohammed VI Polytechnic University construit grâce à un partenariat universitaire international avec l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence (Sciences Po Aix). [+]

Meilleurs Masters en Sciences humaines et sociales au Maroc 2017. Etudes Politiques et internationales (EPI) est un Master de l’Ecole de Gouvernance (EGE) de Mohammed VI Polytechnic University construit grâce à un partenariat universitaire international avec l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence (Sciences Po Aix). Ce diplôme de Master se déroule sur deux ans et permet de former des professionnels de l’analyse des politiques publiques, de diffuser et produire du savoir intellectuel et de la recherche sur les questions politiques contemporaines, en sciences sociales et en relations internationales, dans un cadre universitaire de référence internationale. Le Maroc et les pays d’Afrique du Nord sont engagés dans des processus complexes de réforme de leur Etat de leur niveau de décision politique et publique dans un environnement international en changement. Par ailleurs de nouvelles idées émergent ou complètent les modalités de la conduite ou du déploiement de l’action publique, avec des modalités concurrentes d’implication des différents parties prenantes, la société, le secteur public, le secteur privé, les corps représentatifs. Etudes politiques et internationales permet d’acquérir une expertise sur ces processus, de les analyser, de les expliquer, les synthétiser et d’acquérir une capacité de prospective en mobilisant plusieurs disciplines, à la croisée de la science politique, la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, le droit ou l’économie politique. Le cursus est également conçu pour former des cadres professionnels, excellents dans leur capacité de synthèse, leurs méthodes de réflexion, et capables de mettre en perspective et présenter leurs conclusions en plusieurs langues. La formation a lieu à Rabat en première année puis se poursuit par un parcours international en deuxième année qui permet obtenir un diplôme de master 2 à Sciences Po Aix-en- Provence, spécialisation en Relations internationales, Sociologie politique ou en Action publique. Cette ouverture internationale est renforcée par un travail spécifique sur les langues étrangères (français, anglais) et en arabe, par groupe de niveau et par objectifs. Ces deux diplômes, marocain et français, ouvrent des possibilités de recrutement dans un large éventail de professions de cadres supérieurs au sein du milieu politique, du secteur public et parapublic, du secteur privé, notamment le secteur du conseil ou de l’évaluation des politiques publiques (cf. Les atouts professionnels). Le recrutement en master est ouvert à des lauréats titulaires d’une licence ou équivalent dans les différentes spécialités des sciences sociales et humaines sélectionnés sur la qualité de leur dossier puis à travers un entretien. Critères d’admission Le master EPI est ouvert à tous les étudiants titulaires d’un diplôme de licence ou équivalent dans les différentes spécialités des sciences sociales et humaines (180 crédits ECTS). Les candidats au programme présenteront un dossier de candidature auprès de Mohammed VI Polytechnic University et passeront un entretien oral devant un jury composé des enseignants de l’université. A l’issu de l’entretien, le jury se prononcera sur la candidature à partir d’une grille de critères préétablis à cet effet. Les compétences visées Expertise dans le domaine du secteur public Connaissances des problématiques de politiques publiques dans le monde arabe Analyse des dynamiques politiques et des contenus des politiques publiques internationales Evaluation des politiques publiques Les débouchés Secteurs d’activité : Organisations publiques (collectivités, administrations), privées (agences, entreprises), parapubliques (agences, chambres consulaires) et tiers secteur (associations, ONG) enseignement supérieur et la recherche expertise secteur public (Ministère des Affaires étrangères et européennes, Ministère de la Défense, collectivités locales…) expertise secteur privé (banques, instituts de crédit, centres d’analyse de risque…) expertise tiers secteur (associations, ONG…) Assistant parlementaire Cabinets ministériels Métiers : Professions du conseil et de l’expertise dans les domaines de la décision et des affaires publiques (consultant, chargé d’études, montage et portage de dossiers) Postes à responsabilité dans : les entreprises nationales et étrangères, les banques et autres institutions financières, les compagnies d’assurance, les cabinets de consultants internationaux, les cabinets d’audit, les cabinets de contrôle de gestion et d’évaluation, les organisations non gouvernementales (ONG), l’Institut de recherche pour le développement (IRD), les services internationaux des collectivités territoriales, le ministère des Affaires étrangères, la Commission européenne, les organisations internationales telles l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la Banque mondiale, l’Organisation des nations unies (ONU), l’Organisation des nations unies pour le développement industriel (ONUDI), le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), l’Organisation mondiale de la santé (OMS)… Les langues L’un des objectifs des masters de Mohammed VI Polytechnic University est de former des étudiants capables de s’exprimer parfaitement dans les différentes langues d’enseignement de l’Université: Français, Anglais, Arabe. [-]