Le Master en biologie de la conservation, spécialisation en écologie, surveillance et gestion des écosystèmes, vise à fournir une compréhension critique et conceptuelle de la structure, du fonctionnement, de la surveillance et de la gestion des écosystèmes soumis à diverses pressions naturelles et anthropiques, dans le cadre de la conservation de la biodiversité. . La moitié de la deuxième année est consacrée à un projet de mémoire de maîtrise personnel.

Le Master est un cours de deux ans. Au cours de la première année, la conception du cours repose sur l’idée que la conservation de la biodiversité doit reposer sur une approche des connaissances à plusieurs niveaux, mélangeant des disciplines clés en écologie et intégrant les avancées techniques récentes en écologie numérique, écologie moléculaire, surveillance de la faune et écosystème. la gestion. Le contenu du cours est enraciné dans nos forces établies en écologie fonctionnelle (structure et fonction de l'écosystème, écologie de la population et des communautés), paléoécologie (évolution à long terme des écosystèmes), écotoxicologie (devenir et effets des polluants), épidémiologie (transmission d'agents pathogènes zoonotiques). , biologie de la conservation (statut et menaces des espèces animales et végétales patrimoniales), écologie numérique, modélisation écologique et plan de recherche. Le programme de master s’enrichit de l’apport d’experts en conservation de la nature et de gestionnaires, dans le but de situer les cours dans le contexte plus large des procédures de gestion de projet et de prise de décision.

Description du programme

Les objectifs spécifiques du cours sont de développer les capacités à:

  • aborder de manière critique les concepts et la théorie en écologie fonctionnelle dans une perspective interdisciplinaire à un niveau scientifique avancé,
  • évaluer de manière critique la capacité des populations et des communautés à réagir, à faire face et à s'adapter aux changements environnementaux survenant à différentes échelles spatiales et temporelles,
  • apprécier les opportunités offertes par les nouveaux développements technologiques pour l'avenir de la recherche sur la surveillance et la gestion des écosystèmes,
  • Combinez théorie, hypothèses, méthodes, données et travail sur le terrain pour identifier et développer des questions et des conceptions innovantes de recherche appliquée ou fondamentale.

L’enseignement comprend des conférences, des séminaires, des travaux dirigés en classe et une formation pratique sur le terrain et en laboratoire, qui permettent d’explorer de manière approfondie les principaux problèmes. La philosophie de l’enseignement consiste à stimuler la discussion et le débat entre le personnel universitaire et les étudiants afin d’identifier et d’explorer des théories, des méthodes et des pratiques dans un espace universitaire propice à un dialogue critique.

Les cours sur le terrain permettent aux étudiants d’appliquer sur le terrain les méthodes et les idées présentées en classe. Chaque année, ils participeront à une sortie d’une semaine sur le terrain et à plusieurs cours sur le terrain. Un de ces cours sur le terrain (dans le cadre de l'unité d'enseignement «Biologie de la conservation et gestion des écosystèmes») leur permet de tester une hypothèse traitant de l'impact potentiel des perturbations anthropiques sur les populations ou les communautés de plantes ou d'animaux, dans le contexte des différentes activités. se déroulant dans les montagnes du Jura, connues pour leurs paysages exceptionnels, leurs écosystèmes typiques (par exemple les tourbières, les pâturages boisés) et leurs espèces patrimoniales (par exemple le lynx boréal). D'autres cours sur le terrain portent sur l'évaluation et la gestion des écosystèmes, ainsi que sur la surveillance de la faune et de la flore sauvages.

Les étudiants doivent réussir les examens passés au cours de la première année (c’est-à-dire obtenir 60 ECTS) pour pouvoir passer sans autre sélection en deuxième année.

La deuxième année est principalement consacrée au projet de thèse au sein d'une équipe de recherche ou d'une structure professionnelle (ONG, sociétés de conseil, agences gouvernementales…) avec le soutien d'un directeur académique, spécialiste du domaine de recherche associé. La moitié de cette deuxième année est consacrée à la recherche et à la rédaction d'une thèse d'environ 12 000 mots. Le sujet de recherche sera conçu à la fin de la première année. La thèse représente la moitié des notes pour la deuxième année.

Perspectives de carrière

L'objectif de ce cours est de former les futurs leaders scientifiques en écologie fonctionnelle, écotoxicologie et épidémiologie, ainsi que les futurs gestionnaires et responsables des politiques à la conservation de la biodiversité et à la gestion des écosystèmes. À cet égard, le cours associe l'écologie fonctionnelle et la biologie de la conservation en deux disciplines principales à quelques autres sujets pertinents: paléoécologie, écotoxicologie, épidémiologie, éthique et déontologie, épistémologie, réglementation de l'environnement et socio-économie de la conservation, structure et gestion des organisations environnementales, en particulier. Outre la science de la biodiversité.

Le bureau des anciens étudiants aide les anciens étudiants à rester en contact et organise des événements avec les anciens étudiants.

Conditions d'entrée

Examen par le comité de recrutement du Master EMME. Après le premier examen de tous les dossiers complets par le comité de recrutement, certains candidats peuvent être convoqués pour un entretien avec certains membres du comité de recrutement.

Les critères de sélection:

  • Formation préalable en ligne avec les objectifs du Master EMME
  • Qualité de la formation (notes, rangs, distinction)
  • Stages et expériences professionnelles en ligne avec les objectifs du Master EMME
  • Motivation et objectifs de carrière
  • Recommandation

Conditions générales requises: pour satisfaire aux conditions générales d'entrée pour les programmes de niveau master, vous devez être diplômé d'une université accréditée et posséder un diplôme équivalent au moins égal à un baccalauréat suédois (180 ECTS). Veuillez noter que vous devez fournir des pièces justificatives adéquates sous forme de diplômes ou de relevés de notes officiels spécifiant tous les cours suivis, y compris les crédits transférés des écoles précédentes, dans la langue d'origine et traduits en anglais ou en français.

Exigences spécifiques: Les conditions d'admission spécifiques sont les suivantes: études universitaires dans les domaines suivants: biologie, écologie et statistiques.

Exigences en anglais: pour être éligible, les conditions d'entrée en anglais correspondent aux études d'anglais au niveau secondaire supérieur en France.

Places disponibles: 16 en M1 et M2

Les étudiants déjà inscrits dans une université française postulent en ligne sur eCandidat.

Dossier de candidature:

  • Curriculum Vitae détaillé avec des informations personnelles, de formation, de stage, professionnelles et autres permettant au comité de recrutement d'évaluer la qualité de la candidature.
  • Preuve d'achèvement du deuxième cycle du secondaire (lycée) sous la forme d'un diplôme final et officiel et de relevés de notes. Notez que les relevés de notes doivent spécifier tous les cours suivis.
  • Lettre de motivation.
  • Deux lettres de recommandation.

Procédure de demande

Pour tous les candidats

postuler via eCandidat href = "http://admission.univ-fcomte.fr/ et vers Campus France href =" https://pastel.diplomatie.gouv.fr/etudesenfrance

  • Date d'ouverture: 14 février 2019
  • Date limite: 21 avril 2019

Important: Candidats ayant la nationalité de pays HORS de l'Union européenne, de l'Espace économique européen et de la Confédération suisse ET qui résident dans l'un des pays suivants avec un bureau de Campus France:

Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, République démocratique du Congo, Djibouti, Égypte, Gabon, Inde, Indonésie, Iran, Côte d'Ivoire, Japon, Koweït, Liban, Madagascar, Mali, Mauritanie, Maurice, Mexique, Maroc, Pérou, République du Congo, République de Guinée (Guinée-Conakry), Russie, Sénégal, Singapour, Corée du Sud, Syrie, Taïwan, Togo, Tunisie, Turquie, États-Unis et Vietnam .

Si vous recevez une notification officielle d'acceptation, vous devez créer un compte sur le site Campus France de votre pays de résidence et compléter leurs dossiers à partir de l'onglet «Je suis accepté» ou «Je suis accepté» et demander un visa.

Subventions

Jusqu'à cinq bourses (800 euros par mois pendant dix mois au maximum) seront attribuées chaque année à des étudiants étrangers de grande qualité, une attention particulière étant accordée aux candidatures des pays méditerranéens et des îles et territoires des Caraïbes.

Programme enseigné dans l'établissement suivant :
  • Anglais

Voir 14 autres cours de Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) »

Mis à jour le Avril 11, 2019
Ce cours est Sur le campus
Date de début
Sept. 2019
Duration
2 années
À temps plein
Prix
243 EUR
Deadline
Par lieux
Par date
Date de début
Sept. 2019
Date de fin
Juin 30, 2021
Date limite d'inscription

Sept. 2019

Location
Date limite d'inscription
Date de fin
Juin 30, 2021

Yara, étudiante en master EMME-UBFC