Ferrières Paris

Introduction

L’ESPRIT FERRIÈRES

Le recrutement des étudiants de Ferrières se fonde autant sur les connaissances et la culture générale que sur la profondeur de leur motivation, de leur empathie avec autrui et sur leur désir de servir l’excellence.

Ferrières affirme clairement sa vocation internationale à travers le recrutement et les débouchés professionnels de ses élèves, ainsi que son réseau d’écoles partenaires. Cependant, son originalité tient au choix d’enseigner toutes les facettes de l’Art de vivre à la française qui bénéficie aujourd’hui, sur tous les continents, d’une aura inégalable. C’est dans cet esprit qu’ont été conçus les enseignements liés à la gastronomie, au vin, à l’hôtellerie et au luxe, y compris à la gestion et au management qui comportent une part universelle et une part culturelle, tout spécialement dans la relation avec les personnels et la clientèle.

Les futurs diplômés seront polyvalents et leur spécialisation finale leur permettra d’évoluer aisément au sein d’établissements et d’entreprises associant les divers métiers auxquels préparent les enseignements.

Les diplômés se distingueront dans le contexte actuel de la mondialisation par leur élégance et leur naturel, deux maîtres mots permettant de définir l’esprit Ferrières. Quel que soit leur milieu ou leur pays d’origine, les étudiants seront armés pour acquérir très rapidement les codes nécessaires pour faire face à toutes les situations et à toutes les clientèles qu’ils seront amenés à servir au cours de leur carrière.

À la différence de toutes les écoles hôtelières du monde, ils apprendront à travailler dans un contexte réellement professionnel. En effet, « Le Baron », le restaurant gastronomique du château, « Le Chai », bistrot à vins de l’École Française du Vin et « Antonin C. », le service traiteur, sont des établissements professionnels et non de simples unités d’application. De vraies équipes de chefs et cuisiniers aguerris, de maîtres d’hôtel et sommeliers expérimentés, pour certains Meilleurs Ouvriers de France, y exercent leur métier et transmettent leur savoir-faire aux étudiants au contact d’une clientèle exigeante. De même en est-il au Paxton, hôtel 4 étoiles de 232 chambres à cinq cents mètres du château, qui accueille une clientèle internationale.

DANS LE DOMAINE DE L’HÔTELLERIE

Les étudiants seront formés à un style d’hospitalité à la française : détendu, souriant, affable, sans obséquiosité, qui accorde aussi la plus grande importance à la rigueur, à l’efficacité et à la ponctualité. Même souci dans le domaine de la conception décorative des hôtels qui doit se caractériser par l’élégance, la perfection du détail, tout en se gardant du clinquant. La formation au métier de gouvernant ou de gouvernante fait l’objet d’une attention toute particulière. L’apprentissage des codes du savoir-vivre est impératif.

LA FORMATION AUX MÉTIERS DU MARKETING ET DU MANAGEMENT DU LUXE

C’est l’une des spécialités de Ferrières. Elle partage avec l’hôtellerie et la gastronomie de nombreux aspects, parmi lesquels la nécessité de pouvoir placer chaque produit dans son contexte culturel, historique, technique et de se placer à l’écoute attentive de la clientèle.

GASTRONOMIE ET VIN

En matière de gastronomie et de vin, les principes suivants inspirent l’enseignement dispensé. De nombreux chefs réputés qui ont étudié et travaillé dans divers pays du monde ont développé ces dernières années une cuisine internationale qui ne porte plus la marque du lieu où elle est élaborée et servie. La gastronomie française, telle qu’elle a été reconnue par l’UNESCO comme un élément du patrimoine de l’humanité sous l’intitulé du « repas gastronomique des Français », obéit à des principes qui sont ceux qui seront enseignés à Ferrières. L’UNESCO a admis les critères suivants :

Ce qui implique adéquation à la saison, fraîcheur, qualité diététique et gustative, spécificité liée à l’origine géographique, c’est-à-dire au terroir. Ceux-ci doivent être issus d’une gestion responsable de l’environnement, qu’ils soient végétaux ou animaux. Les produits locaux et de saison doivent être privilégiés. Le potager de Ferrières est étroitement liée à l’enseignement dispensé, tout comme les visites techniques effectuées sur divers marchés, spécialement le MIN de Rungis. La recherche du bon produit doit guider le travail des cuisiniers et l’originalité de leur savoir-faire ne doit jamais masquer les caractéristiques de celui-ci. La connaissance des principes de la diététique est indispensable.

Ce qui exige de connaître les bases classiques de la cuisine mises au point en France depuis plus de trois siècles et de faire preuve d’imagination mais aussi d’humilité dans la manière de les mettre en œuvre aujourd’hui. Un plat réussi doit être synthétique et ne pas juxtaposer trop d’ingrédients sans conjugaison entre eux. La maîtrise des techniques saucières est l’une des spécificités de la cuisine française. Une partie du service doit s’effectuer en salle, ce qui a pour effet de revaloriser les métiers qui ont cette dernière pour cadre. Mieux l’histoire de la cuisine et les savoir-faire hérités sont connus, assimilés, pratiqués, mieux le cuisinier d’aujourd’hui créera de nouvelles recettes et de nouvelles présentations dans le respect des produits et de ses clients, en se gardant de toute provocation inutile.

Par la recherche de la plus grande harmonie possible entre le style et l’ordonnance des repas et des mets avec le décor et l’éclairage des salles à manger, le mobilier, les nappages et les serviettes, la porcelaine, l’argenterie, les cristaux, le fleurissement. Le domaine « luxe » des enseignements de Ferrières est en particulier étroitement lié à ces différents secteurs.

Plutôt que l’infinie multiplication de petits plats qui crée confusion et saturation chez les convives, on portera plutôt au plus haut niveau possible l’ordonnance allant depuis l’apéritif et les amuse-bouche, à l’entrée ou, à la rigueur, aux entrées, au plat principal, aux fromages et au dessert, en recherchant progression et harmonie.

Ferrières, grâce à son École française du Vin, accorde une très grande importance à l’éducation au vin de tous ses élèves. Les cuisiniers et les sommeliers doivent travailler en étroite complicité, ce qui implique d’imaginer des plats susceptibles de se marier le plus harmonieusement possible avec les vins de la carte. On insistera spécialement sur la connaissance géographique et historique de tous les vignobles de France, mais aussi du reste du monde et sur l’apprentissage de l’art de déguster.

Le service à la française doit être efficace et discret. Les maîtres d’hôtel et serveurs ne doivent jamais s’imposer à une table, en particulier par l’énoncé solennel des mets qui sont servis aux convives en interrompant leur conversation, mais plutôt suggérer, répondre aux interrogations des clients et créer une atmosphère aimable et détendue autour des tables. Leur haut niveau culturel leur permet de faire preuve de simplicité, d’humilité, de sincérité et de prévenance. Les étudiants seront invités et aidés à lire beaucoup et à se cultiver dans les différents domaines relevant des beaux-arts. L’acquisition d’un minimum de psychologie est indispensable à la réalisation de ces objectifs. Cette finesse doit également présider aux relations entre les professionnels des différents métiers auxquels Ferrières prépare et qui sont souvent appelés à collaborer en confiance: cuisine, sommellerie, service, gestion et management hôtelier, marketing du luxe.

Jean-Robert Pitte

Président d’Honneur de Ferrières

LA PHILOSOPHIE PÉDAGOGIQUE COMMENT APPREND-T-ON AUJOURD’HUI ?

Voici une question atemporelle qui trouve pourtant aujourd’hui une acuité et une réalité particulière. Le savoir est partout accessible via l’internet ; la mémoire des jeunes se dote d’un support qui d’annexe tend à devenir principal, le smartphone ; Google et Wikipédia ont enterré l’Encyclopédie ; les technologies décloisonnent l’accès au savoir.

Le foisonnement de connaissance est tel, l’accès à la connaissance est d’apparence si facile que nos jeunes sont de plus en plus nombreux à simplement se demander pourquoi apprendre. Cette question peut nous paraître absurde. Il serait encore plus absurde pour nous pédagogues de la balayer du revers de la main de l’adulte qui sait alors que les jeunes générations, elles, doivent apprendre. « Un jour tu comprendras, mon fils » ne peut être une réponse.

Chaque jour les enseignants font face dans leurs amphithéâtres à des rideaux d’écrans : les étudiants de la Génération Y sont connectés aux réseaux sociaux ; ils s’échangent en temps réel messages et images. Ont-ils perdu tout intérêt pour le savoir ? Non, ils ont seulement perdu goût aux apprentissages déductifs ; ils ne voient plus l’intérêt de la division des apprentissages où le savoir descend de l’estrade vers la salle. Le rôle de l’enseignant est profondément bouleversé.

Face à cette situation, Ferrières a décidé de mettre l’étudiant au centre des apprentissages. Notre philosophie éducative s’appuie sur quatre idées simples :

  • L’apprentissage par le projet
  • La médiation du savoir
  • La construction de soi
  • L’exigence et la rigueur

L’apprentissage par le projet relève de l’inflexion des rythmes. La pratique, l’expérimentation, l’étude de cas, les projets individuels ou de groupes ne doivent pas succéder à des apprentissages théoriques placés en amont. Ils doivent les accompagner, et autant que faire se peut les précéder. C’est parce que les jeunes comprendront l’utilité de l’usage des savoirs qu’ils comprendront la nécessité d’apprendre et qu’ils apprendront avec enthousiasme.

La médiation du savoir donne aux enseignants un rôle renouvelé de guide des apprentissages, de tuteur, d’accompagnateur dans la formation du jugement. Ferrières a pour projet de former des jeunes critiques, capables de sélectionner l’information autant que de choisir les bons produits, en mesure de prendre position, d’arbitrer et de décider en connaissance de cause. Nos enseignants doivent donc devenir des médiateurs de la connaissance en mesure de porter l’éclairage pertinent sur une situation, un problème, une information.

La construction de soi est donc au cœur de notre projet pédagogique. Ce cheminement de soi vers la maturité s’appuie sur la pluralité des expériences et des contextes professionnels, académiques, disciplinaires et culturels. Nos étudiants seront confrontés à la diversité qui les enrichira : la diversité des métiers auxquels prépare Ferrières, la diversité des contextes industriels et de service qui accompagnent notre Ecole, la diversité culturelle qu’ils rencontreront sur leur campus et par leurs expériences hors de nos frontières.

Notre projet pédagogique place en son cœur la rigueur et l’exigence. Les métiers auxquels Ferrières prépare sont des métiers d’exigence. Nulle excellence sans rigueur. Nous voulons développer ces qualités chez tous nos étudiants. Dans notre pédagogie ceci signifie non-seulement la maîtrise des savoirs fondamentaux et des connaissances techniques qui seuls permettent aux professionnels d’apporter leur dimension personnelle et de créativité, mais aussi la maîtrise des savoirs-être qui sont la règle des métiers de gastronomie, d’hôtellerie et du luxe.

La technologie, si elle n’est certainement pas la réponse, sera un outil clé au service de ce projet pédagogique. C’est par son intermédiaire que nous pourrons décloisonner les savoirs. C’est par son usage que les étudiants gagneront en efficacité. C’est par sa vigueur que nous pourrons faire profit des apprentissages horizontaux. C’est à son contact que les étudiants affuteront leur esprit critique.

Nous avons par ce projet pédagogique ambition de former des jeunes curieux, ouverts, critiques, professionnels, volontaires, rigoureux, soucieux du détail, ambitieux, dynamiques, matures et impliqués au service de trois de nos fleurons : le luxe, l’hospitalité, et la gastronomie.

Sebastien Vivier Lirimont

Directeur Général de Ferrières

ferrieres

PRÉSENTATION DE L’ÉCOLE

Accompagnée par les plus grands experts de l’Hôtellerie, de la Gastronomie, du Luxe et de l’Enseignement Supérieur, Ferrières ambitionne de devenir L’Ecole référence internationale de l’Excellence à la Française.

Portée par des valeurs essentielles de tradition et d’innovation, d’humilité, de travail et d’ouverture, la mission de Ferrières est triple :

  • Former les étudiants du monde entier, futurs professionnels de la Gastronomie, de l’Hôtellerie et du Luxe, à travers une gamme de programmes qui réponde avec pertinence aux besoins des entreprises.
  • Contribuer à l’avancée des connaissances et des pratiques dans trois dimensions : culture gastronomique, gestion hôtelière, luxe à la française.
  • Renforcer le rayonnement et l’attractivité de la France dans ces domaines d’excellence.
  • Sa méthode est fondée sur la multiplication des expériences en France et à l’international, dans le cadre d’un cursus pédagogique et pratique innovant, y compris dans le financement des études.
Cet établissement propose des programmes en :
  • Anglais
  • Français

Voir Master Scientifique (MSc) »

Programmes

Cette école propose également:

Master Scientifique (MSc)

Gestion Hôtelière MSc

Campus À temps plein 4 semestres September 2017 France Ferrières

MSc 2 programme de Ferrières se concentre sur la différenciation et l'expertise, avec 5 Spécialisations, y compris MSc Hospitality Management. [+]

Ferrières MSc, entièrement livré en anglais, répond aux besoins actuels et futurs de l'hospitalité, Gastronomie et industries de luxe. Il combine une solide parcours académique avec un projet individuel. La méthodologie intègre le «apprentissage par la gestion de projet" approche et se concentre sur les questions d'affaires réel. En 2017, Ferrières lance un MSc in Hospitality Management International, conçu et développé ensemble à la fois par Ferrieres et Skema Business School, offrant un double diplôme. Les 4 principes fondateurs de la maîtrise de Ferrières: Adaptabilité: les diplômés intègrent facilement le marché de l' emploi Spécialisation: les diplômés sont rapidement opérationnels Internationalisation: les diplômés sont à l' aise dans l'environnement mondial Personnalisation du programme d' études en fonction de la zone choisie des élèves d'expertise MSc 2 programme de Ferrières se concentre sur la différenciation et l'expertise, avec 5 Spécialisations, y compris MSc Hospitality Management. 500 heures de cours - 5 mois de stage - 60 ECTS - Dissertation Plan et chemin MSc contour de Ferrières est unique. En plus de gagner 120 crédits ECTS européens sur 4 semestres, les ateliers d'ouverture et les centres de carrière permettent aux étudiants de renforcer leur conscience de soi, de maîtriser leur temps, leur stress et leurs priorités, comme en témoignent les professionnels exceptionnels. Ce chemin est un atout majeur pour une intégration réussie sur le marché du travail et pour la progression de carrière rapide. Le MSc 2 Ferrières 2 semestres sur le campus (automne-printemps) Stage de 6 mois en France ou à l'étranger L'excellence commence ici. En sélectionnant une équipe pédagogique d'experts dans les domaines de l'hospitalité et de la gestion, qui valorisent le développement personnel et reproduisent des conditions professionnelles au sein de l'école, nous donnons toutes les bonnes clés pour les étudiants d'atteindre l'excellence [-]

Contact

Ferrières-en-Brie

Adresse Ferrières-en-Brie France
Site internet http://www.ferrieres-paris.com/en/
Téléphone 01 81 16 77 77