Master en Sciences moléculaires aux Clermont-Ferrand en France

Comparez les Masters en Sciences moléculaires 2017 aux Clermont-Ferrand en France

Sciences moléculaires

Le master est un diplôme complet qui prépare les étudiants à approfondir leurs connaissances dans un domaine spécifique et à avancer leur carrière. La majorité des masters sont enseignés au sein d'universités publiques ou privées.

Étude en sciences moléculaires peut ouvrir de nombreux domaines scientifiques novateurs et nouveaux pour poursuivre, y compris les neurosciences moléculaires, cytogénétique, génétique moléculaire, base moléculaire des maladies monogéniques, la virologie moléculaire et de l'immunologie, et la base moléculaire des maladies complexes.

France propose un système d'enseignement supérieur superbe non seulement pour les citoyens mais aussi les étrangers. Culture dynamique du pays d 'attire des étudiants étrangers et ceux intéressés à poursuivre des cours internationaux. La France a une tradition d'innovation scientifique et technologique. Cela garantit que les chercheurs utilisent pleinement leur créativité.

Avec une population de plus de 100.000 personnes, Clermont-Ferrand-ville commune est bordée par une grande zone industrielle en France. La ville est le foyer de la d 'Université d'Auvergne et l'Université Blaise Pascal.

Demandez des Renseignements sur les Masters en Sciences moléculaires aux Clermont-Ferrand en France 2017

Continuer

Master Physique des Particules

L’Université Blaise Pascal
Campus À temps plein 2 années September 2017 France Clermont-Ferrand

Vous avez une licence de physique ou physique-chimie, notre M1 vous permet d’approfondir vos connaissances en Physique Générale (électromagnétisme, mécanique des fluides, physique statistique, mécanique quantique, physique nucléaire, [+]

Master Physique des ParticulesVous avez une licence de physique ou physique-chimie, notre M1 vous permet d’approfondir vos connaissances en Physique Générale (électromagnétisme, mécanique des fluides, physique statistique, mécanique quantique, physique nucléaire, instrumentation…). Vous pourrez choisir au second semestre une centaine d’heures d’initiation à la recherche en physique des particules, et ainsi avoir la possibilité d’effectuer un stage d’initiation à la recherche de deux mois et demi dans un laboratoire. A l’évidence utiles à celles et ceux qui souhaitent se destiner à la recherche académique, ces enseignements constituent pour les autres une ouverture aux méthodes de travail de la recherche et un approfondissement disciplinaire toujours transférable à d’autres domaines.Vous avez déjà un M1 de physique ou physique-chimie, notre M2 vous immergera dans la recherche en physique des particules avec des cours qui abordent aussi bien les concepts théoriques liés aux interactions fondamentales (principes de symétries, théorie quantique des champs, invariance de jauge…) que les méthodes instrumentales qui permettent de sonder la nature : principes de détections mettant en œuvre des systèmes d’acquisition et de traitement des données. Des cours optionnels permettent également une ouverture soit au domaine de la cosmologie et des astroparticules, soit aux interactions rayonnement-matière et leurs applications dans le domaine des rayonnements ionisants. Cette deuxième année se termine par un stage de recherche de cinq mois en laboratoire.Tous les cours de spécialité sont dispensés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs du Laboratoire de Physique Corpusculaire (Université Blaise Pascal – CNRS/IN2P3) qui participent à des programmes de recherche internationaux comme ceux du CERN (Laboratoire européen pour la physique des particules).Un Master Recherche est bien sûr un pré requis pour suivre des études doctorales. Mais c’est aussi une fin en soi. La maîtrise d’une discipline scientifique, le maniement de concepts avancés ou encore l’appropriation des questions et des techniques actuelles d’un champ de recherche sont autant de compétences au service de votre insertion professionnelle et d’atouts dans votre construction individuelle. La physique mène à tout !... [-]